Archive

Centrafrique: La situation humanitaire et sécuritaire toujours préoccupante à Alindao

La situation sécuritaire et humanitaire demeure préoccupante trois jours après líaffrontement entre les groupes armés UPC et Anti-Balaka.

 

La situation sécuritaire et humanitaire demeure préoccupante trois jours après líaffrontement entre les groupes armés UPC et Anti-Balaka. Plus de 37 personnes seraient tuées et 3000 personnes déplacées selon des sources humanitaires dans la localité.

La population díAlindao au sud du pays est dans la psychose après le combat qui a opposé les groupes armés. Environs 3 000 personnes ont trouvé refuge en la paroisse Sacré-Cúur selon la Caritas Centrafrique.

 


© Droits reservés
Selon des sources humanitaires, le bilan pourrait síalourdir « la Croix-Rouge locale a pu récupérer 37 morts dans 03 quartiers respectifs à savoir : Paris-Congo, Bangui-ville-Borno et le quartier Wanoma. Pour le moment, le réseau téléphonique de Telecel et Orange níest pas opérationnel » a témoigné au RJDH une source humanitaire.

Des sources humanitaires ont noté que la situation síest apaisée après líarrivée du renfort de la Minusca et quíil níy a pas de crépitement díarme, alors que la population redoute la présence díAli Daras leaders de líUPC où la présence est signalée dans la localité.

Le sud du pays a connu un pic de violence intergroupe armés cette dernière semaine alors que les 14 groupes politico-militaires se sont engagés dans la mise en úuvre du processus DDRR à Bangui.


Commentaire


Retour en haut