Archive

France: Découverte des traditions et spécialités africaines avec CAM'SE et PAMOR

Cíétait à líoccasion de la journée «Centrafrique-Cameroun

 

Vous avez peut-être entendu de la musique traditionnelle africaine et aperçu des tables garnies d'objets artisanaux, vendredi 13 mai, place de la Liberté, devant la Maison des associations de Roubaix. En effet, la journée «Centrafrique-Cameroun Découverte» s'y est déroulée, de 10 h à 18 h, dans une ambiance festive et familiale.

Cet événement, qui a nécessité deux mois de préparation, permettait d'avoir un aperçu des traditions africaines et des spécialités culinaires. Mais c'était surtout l'occasion de soutenir et d'aider les associations CAM'SE et PAMOR (Passe Moi le Relais France), dirigées par Elsa et Armande, respectivement originaires du Cameroun et de Centrafrique. Ces associations ont chacune des projets humanitaires précis. CAM'SE cherche à réhabiliter l'école de Kékem, au Cameroun, et souhaite également construire un pensionnat à Carabane au Sénégal. La création du pensionnat permettrait aux enfants des îles voisines d'aller à l'école, un projet auquel Elsa tient tout particulièrement. Quant à l'association PAMOR, créée il y a trois ans, elle désire rénover une école maternelle en Centrafrique.

 


© lavoixdunord.fr
Les associations CAM'SE et PAMOR veulent combattre la pauvreté et appellent à la solidarité
Elsa et Armande ont organisé l'événement et ont été très surprises de son succès. «J'ai la chance d'avoir à mes côtés des bénévoles comme Maria, Delphine, Stéphanie et Mathieu. Des personnes très engagées et actives, à l'image de CAM'SE. Cette journée a dépassé toutes nos espérances : les élus des mairies de Roubaix et de Croix ont répondu à notre invitation et sont venus au repas convivial, ce qui nous a fait extrêmement plaisir», raconte Elsa.

Effectivement, environ 200 personnes ont pris part au repas, intégralement préparé par les deux présidentes. Les participants ont pu se délecter, entre autres, de «ndolè», «poulet DG» et d'ignames. Des plats qui ont eu un franc succès. «Nous avons été soutenues par la FPA, la mairie et l'office de tourisme de Roubaix et sommes très reconnaissantes d'avoir pu bénéficier de la LMDA. Je tire un bilan très positif de la journée, jamais je n'aurais cru qu'elle serait une telle réussite. Heureusement que des bénévoles nous sont venus en aide car il y avait beaucoup plus de monde que prévu», précise Armande. Espérons que ce vendredi 13 ait été un jour de chance pour CAM'SE et PAMOR, et que l'événement leur a permis de se faire connaître davantage. Les associations seront à nouveau présentes place de la Liberté le samedi 21 mai, à l'occasion de «Pas de quartier pour les inégalités», un moment citoyen et solidaire.

 



Commentaire


Retour en haut