Archive

Le Secrétaire général condamne l’attaque d’un convoi de l’Onu

Le Secrétaire général présente ses plus sincères condoléances aux familles endeuillées at aux Gouvernements des pays contributeurs de troupes concernés

 

Le Secrétaire général condamne fermement l’attaque perpétrée par un groupe soupçonné d’anti-Balaka contre un convoi de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) le 8 mai, sur l’axe Rafai-Bangassou, dans le sud-est de la République centrafricaine. L’attaque a causé la mort de quatre casques bleus tandis que dix autres ont été blessés et évacués sur Bangui. Un casque bleu est toujours porté disparu.

Le Secrétaire général présente ses plus sincères condoléances aux familles endeuillées at aux Gouvernements des pays contributeurs de troupes concernés, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Le Secrétaire général souligne que les attaques contre les casques bleus des Nations Unies peuvent constituer un crime de guerre. Il lance un appel aux autorités de la République centrafricaine pour qu’une enquête soit lancée afin que les responsables répondent rapidement de leurs actes devant la justice.

Le Secrétaire général souhaite réitérer son soutien aux actions de la MINUSCA pour protéger les civils et stabiliser la République centrafricaine, et demande aux parties de répondre favorablement à l’appel du Président Faustin Archange Touadéra en vue d’arrêter les violences et de travailler ensemble pour la stabilité du pays.

 



Commentaire


Retour en haut