Archive

Les élèves de líEcole St Jean exigent la salubrité devant leur établissement

Le corps enseignant et les élèves de líécole St Jean située dans le 2e arrondissement de Bangui ont manifesté ce 9 mai pour exiger de la Mairie la propreté.

 

Cette manifestation intervient un an après líopération Toumba Zéndé lancée par le gouvernement. Elle vient alors que les populations dudit arrondissement avait déjà décrié la monté de líinsalubrité faisant déplacer le premier ministre et le président de la délégation spéciale de la ville de Bangui.

Selon un cadre enseignant de líécole, líenvironnement dans lequel les élèves étudient ne favorise pas la santé. « La population avoisinante de líétablissement vient déposer des déchets qui ne sont pas bien pour la santé. Ils déposent parfois des animaux domestiques morts en état de putréfaction. Ce qui met en danger la santé de nos élèves » a expliqué un enseignant sous couvert de líanonymat.

Cette condition níest pas idéale pour líéducation des enfants « lorsquíil pleut, cíest difficile pour nous díentrer dans la concession de líécole car les ordures créent une inondation et des odeurs puants» a déploré un élève. Un autre a expliqué que « parfois on dépose des objets piquants qui nous blessent souvent et cela est dangereux pour notre santé », a-t-il ajouté.

Les manifestants ont accusé la commune de níavoir pas fait son travail « nous avons fait recours aux autorités locales pour le ramassage des ordures. Le ministre de sécurité publique était venu voir de ses yeux, la municipalité a promis venir ramasser mais rien nía jamais été fait jusque-là. Ce qui a fait que nous avons manifesté aujourdíhui », a témoigné une enseignante.

La manifestation intervient après la fin de lĎépidémie de choléra annoncé par le gouvernement.

 



Commentaire


Retour en haut