Archive

Les réfugiés centrafricains de Kentzou s’organisent pour regrouper les enfants séparés

Les déplacés externes de Kenzo s’organisent en vue de regrouper les enfants séparés et non accompagnés. Une initiative portée dans la localité frontalière de la République Centrafricaine

 

Les déplacés externes de Kenzo s’organisent en vue de regrouper les enfants séparés et non accompagnés. Une initiative portée dans la localité frontalière de la République Centrafricaine.

Un comité des réfugiés de Kentzou a été mise en place. Cette structure mise en place par les réfugiés travaille de façon informelle avec le Haut-Commissariat aux réfugiés de Batouri. Animé par la solidarité, Mahamat Ali Djibrine explique les raisons d’être de leur initiative. « Cela nous a permis de bien accueillir nos frères qui nous rejoignent pour leur permettre de se sentir sans traumatisme », a-t-il expliqué.

 


© Droits reservés
Inciter les déplacés externes à rentrer au pays est un idéal fixé. « nous encourageons les déplacés centrafricains qui sont ici à rentrer au pays car beaucoup manifestent la volonté de rentrer et nous avons écrit au gouvernement qui nous a jamais répondu sur le sujet », a- t- il regretté.

Dans le cadre de ses activités, le comité a aussi délivré 377 actes de naissance à tous les enfants nés à Kenzo, « nous voulons aider ces enfants dès maintenant pour ne pas qu’ils aient des problèmes en faisant leurs papiers une fois retourner au pays. Donc, nous distribuons ces actes de naissance chaque mercredi », a expliqué Abdoulazize Ali, animateur de ladite ONG.

Les réfugiés par contre se plaignent des problèmes de leur libre circulation et la fréquentation scolaire dans leur pays d’accueil.

Certaines ONG internationales comme Première Urgence, Action Contre la Faim, International Médical Corps interviennent auprès des réfugiés centrafricains à Kentzou et en faveur des réfugiés animés par le désir de rentrer faute d’une véritable prise en charge.


Commentaire


Retour en haut