Archive

Centrafrique: 85 étudiants formés sur les valeurs de la non-violence

Ils ont reçu, le 24 avril 2017, leur parchemin de formation sur les valeurs de la non-violence

 

Le Conseil National de la Non-violence Active (CNNVA), coordonné par la Ministre Conseillère en matière de líagriculture à la présidence, Marie-Noel Koyara, poursuit son engagement de faire de líUniversité de Bangui, une Université sans violence. A cet effet, 85 étudiants de líUniversité de Bangui ont reçu, le 24 avril 2017, leur parchemin de formation sur les valeurs de la non-violence. Ceci après dix jours de formation quíils ont subisau Centre Catholique Universitaire (CCU) à Bangui.

Ils sont 85 étudiants de différentes filières à líUniversité de Bangui à recevoir leur certificat de formation. La cérémonie de la remise de certificats a eu lieu au Centre Catholique Universitaire, en présence de plusieurs personnalités notamment de Dieudonné Cardinal Nzapalainga, des chargés de mission à la présidence, du président de líAssociation nationale des étudiants et de la Coordinatrice générale du CNNVA.

Les lauréats sont appelés à promouvoir les valeurs de la non-violence sur les campus universitaires. Ils doivent également enseigner la non-violence à leur entourage partout où ils sont et où ils vont. Líobjectif visé est de rappeler aux citoyens centrafricains les valeurs ancestrales faisant de la nation centrafricaine une nation non-violence. Selon le père Médard du Centre Catholique Universitaire, il síagit díoutiller les étudiants à être les leaders qui transforment la société en une société non-violente.

« Líobjectif principe qui a été visé, cíest de pouvoir doter ces étudiants des grandes valeurs sur les principes de la non-violence active, les valeurs éthiques de Christianisme et de líIslam et les défis de vivre ensemble dans le contexte centrafricain,pour quíils deviennent des leaders qui transforment la société en une société non-violente. Quíils puissent utiliser ce quíils ont reçu pour en faire des armes redoutables cíest-dire désarmer les cúurs, désarmer les esprits sans forcément par la violence », a expliqué le Père Médard.

A travers les organes décentralisés, le Conseil National de la Non-violence Active sillonne dans des établissements publics et privés pour sensibiliser les élèves et étudiants sur ces valeurs de la non-violence. Le CNNVA cherche par tous les moyens à lutter contre le phénomène de la violence en République Centrafricaine à travers les formations, les débats et la sensibilisation.

 



Commentaire


Retour en haut