Archive

Un militaire camerounais tué à líOuest du pays

Líinformation est confirmée au RJDH par des sources policières et indépendantes mais les raisons de cette tuerie ne sont pas encore connues.

 

Deux hommes se sont entretués ce matin à la frontière centrafricano-camerounaise à líouest du pays. Líinformation est confirmée au RJDH par des sources policières et indépendantes mais les raisons de cette tuerie ne sont pas encore connues.

Selon les témoins, le jeune centrafricain était sur le territoire camerounais lorsquíil a été interpellé par le soldat camerounais arme en main. « Il a été interpellé par le militaire camerounais en faction, mais il a refusé díobtempérer, aussitôt, le militaire a sorti son revolver et avance vers lui. Plus rapide, il a sorti son couteau pour le poignarder et celui-ci lui a tiré dessus », a expliqué une habitante de cantonnier.

Díautres sources indiquent que les deux hommes ont succombé líun après líautre. « Après avoir reçu la balle, le jeune homme centrafricain nía pas survécu et a rendu líâme aussitôt, alors que le militaire camerounais transféré à líhôpital a rendu líâme quelques heures après », confirme une source policière jointe par RJDH.

Contacté sur la question, les responsables de la police de la frontière ont confirmé líinformation mais se sont réservés de tout commentaire níétant pas présent sur les lieux. Le jeune homme serait originaire de Bossembélé au sud du pays et il est arrivé à peine une semaine à Cantonnier. Son corps est en train díêtre ramené à Bossembélé.

Ce cas díassassinat intervient une semaine après la visite du ministre de la Défense Joseph Yakété à Yaoundé en vue de discuter la situation sécuritaire des deux frontières dans une approche transfrontalière.

 



Commentaire


Retour en haut