Archive

Centrafrique : une transaction díarmes dégénère au PK5 à Bangui, 2 morts

Si la RCA est sous embargo concernant líimportation des armes, cela ne parait nullement concerner les groupes armes, et les petits trafiquants des quartiers, qui trouvent toujours moyens de se fournir

 

Si la RCA est sous embargo concernant líimportation des armes, cela ne parait nullement concerner les groupes armes, et les petits trafiquants des quartiers, qui trouvent toujours moyens de se fournir.

Bangui par exemple, dans de nombreux quartiers, les ventes díarmes se font pratiquement au vu et au su de tous.
Cíest dans ce schéma là, quíune affaire de ce genre a mal tourné hier au PK5, plus précisément à ďJamaïqueĒ juste derrière la mosquée. Les faits : Un individu du nom de Ousmane, traitait avec Abdoul-Nari, le successeur de feu ď50/50Ē, en tant que nouveau chef díauto-défense, pour líachat díune arme.

Commande passée, hier soir Jeudi, vers 17h, le dit Ousmane revient pour prendre possession de son bien acheté. Mais problème, pas díarme. Le vendeur évoque un retard de livraison. Ousmane ne líentend pas de cette oreille, et court aussitôt chez lui, pour revenir chargé de deux grenades, dont il usera díune pour jeter sur les autres.

Abdoul-Nari et un de ses seconds Daouda sont immédiatement tués.

Depuis hier soir, Ousmane est détenu au commissariat de police du 3ème pour meurtre.

 



Commentaire


Retour en haut