Archive

Simone: La messaline de la lagune Ebrié

Elle ne pardonnera jamais à son mari díavoir épousé sa jeune et jolie rivale Nadiana Bamba, ancienne journaliste à Africa N°1

 

«Sorcière! Guenon! Escadron de la mort!» Après avoir plusieurs fois échouée à déloger Laurent Gbagbo de son bunker d'Abidjan, les soldats pro-Ouattara níen revinrent pas durant leur dernier assaut de tomber face à face avec celle qui, pour eux, est líincarnation même du mal. Les images de Simone Gbagbo jetée à terre, molestée par des soudards dépareillés posant avec elle comme un douteux trophée de guerre, dans une posture extrêmement dégradante, témoignent du degré de haine quíinspirait líex-Première dame ivoirienne. Cette brutalité des hommes de troupe contrastait avec la retenue dont les commandants des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) ont fait preuve avec son mari. Pouvait-il en être autrement?

 


© google-images.fr
Simone G. à Abidjan
Pour beaucoup díIvoiriens, c'est cette dame de fer au physique ingrat, qui exerçait un pouvoir maléfique sur son mari, qui a entraîné Laurent Gbagbo dans sa descente aux enfers óet la Côte díIvoire dans líabîme. Cíest quíau contact du pouvoir, la fille du gendarme Jean Ehivet, membre díune fratrie de 18 enfants, syndicaliste de choc dans les années 70 et cofondatrice du Front populaire ivoirien (FPI) dans la clandestinité, va se révéler sous son vrai jour: implacable avec tous les adversaires, réels ou supposés, de son mari. Ainsi, députée du FPI, elle ne va pas tarder à incarner líaile dure du parti aux côtés de «faucons» comme líancien Premier ministre Pascal Affi Nguessan, le président de líAssemblée nationale Mamadou Koulibaly ou le leader des Jeunes patriotes Charles Blé Goudé. Après líinsurrection nordiste de septembre 2002, elle níhésitera pas à verser dans la vulgarité en menaçant les émissaires du régime partis en France, à Marcoussis, négocier avec une délégation de rebelles: «Si nos maris signent níimporte quoi là-bas, à leur retour ils ne nous trouveront pas dans leurs lits!»

Après avoir survécu miraculeusement en compagnie de son mari à un grave accident de la route, cette catholique, sous líemprise du très controversé pasteur Moïse Koré, va devenir une intégriste évangélique. Pour elle, cíest simple: la rivalité entre Laurent Gbagbo et Alassane Dramane Ouattara se résume à un combat entre le bien et le mal. Ainsi, selon Simone, «Dieu a donné la Côte díIvoire à Laurent Gbagbo». Díailleurs, elle ne pardonnera jamais à son mari díavoir épousé sa jeune et jolie rivale Nadiana Bamba, ancienne journaliste à Africa N°1, originaire du Nord musulman, quíelle a réussi à écarter du palais après le premier tour de la présidentielle de 2010. Simone est fortement soupçonnée, par líentremise de son âme damnée et de son aide de camp le capitaine Anselme Seka Yapo, díêtre impliquée dans les escadrons de la mort et dans la disparition du journaliste Guy-André Kieffer. Après la chute du président Gbagbo, la terrible Messaline du pays de la lagune Ebrié pourrait être traduite devant les tribunaux.

Source: slateafrique.com

 



Commentaire


Retour en haut