Archive

Centrafrique: LíUE finance la lutte contre líinsalubrité à Bangui et Bimbo à hauteur de 19,2 millions díeuros

Le chiffre est annoncé par Jean Pierre Reymondet Commoy ambassadeur de líUnion européenne ce 6 mars à Bangui.

 

La représentation de líUnion Européenne a octroyé 19,2 millions díeuro soit 12,6 milliards de FCFA pour des travaux de développement urbain des communes de Bangui et Bimbo et des activités du renforcement des capacités de personnel desdites mairies. Le chiffre est annoncé par Jean Pierre Reymondet Commoy ambassadeur de líUnion européenne ce 6 mars à Bangui.

Ce fonds représente le coût des équipements payés par líUnion Européenne premier partenaire financier du pays pour les travaux díassainissement et de rechargement à travers les deux communes. Líannonce est faite une semaine après líappui de líunion européenne au relèvement du secteur de santé dans le pays et constitue un pas après la table ronde de Bruxelles organisée en novembre dernier où des annonces ont été faites pour soutenir le pays.

Ce don est constitué de 4 camions, 30 conteneurs bacs à ordures, des pièces de rechange et un lot díéquipement technique composé díappareils de levée topographique.

Ce projet du 10e Fonds européen pour le développement va contribuer à líurbanisation de la ville de Bangui et ses environs, selon Emile Gros Raymond Nakombo, président de la Délégation spéciale de la ville de Bangui. « Ce projet síappuie sur six piliers importants dont le désenclavement des quartiers, líappropriation des infrastructures, la réduction de líinondation, líamélioration des conditions sanitaires et la conservation des axes de communication », a-t-il énumérée.

Jean Pierre Reymondet Commoy souligne líimportance des communes dans le développement du pays en ces termes : « Alors que les groupes combattants síimposent encore trop souvent dans le pays par la force, la capitale Bangui a un rôle important à jouer comme pôle díapaisement et de réconciliation nationale ; assumer tout son rôle comme pôle de développement économique et social, de modernisation et díintégration fructueuse ».

Ce financement de líUnion Européenne intervient au moment où líEurope síengage à financer le projet Backbone de fibre optique qui vise le raccordement de Bangui à líinternet Haut débit.

 



Commentaire


Retour en haut