Archive

Retour au calme à N’gaoundaye après une attaque d’hommes armés

Un calme relatif régnait mercredi 5 avril à N’gaoundaye (591 km au nord-ouest de Bangui), après l’attaque de la ville, mardi 4 avril, par des hommes armés assimilés aux ex-séléka

 

Un calme relatif régnait mercredi 5 avril à N’gaoundaye (591 km au nord-ouest de Bangui), après l’attaque de la ville, mardi 4 avril, par des hommes armés assimilés aux ex-séléka, qui a contraint la population locale à fuir en brousse.

Selon un habitant de N’gaoundaye joint au téléphone par l’ACAP, « les bourreaux ont quitté la ville hier soir. Ils ont pillé 7 motos des particuliers. Mais avant cela, ils ont extorqué plus de 200 000 F.CFA chez les prêtres de l’église catholique avant de descendre à Bang (7 km de N'gaoundaye) où ils ont volé de la nourriture et des boissons dans des cabarets».

Une source humanitaire a confirmé qu’aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée, tandis que les dégâts matériels n’ont pas été répertoriés.

« C’était hier que le contingent bangladais de la MINUSCA est arrivée dans la ville pour contrôler la situation », indique la même source, soulignant que le contingent serait sur le point de regagner sa base, à Bocaranga.

Il convient de noter que la question des violences dues aux groupes armés reste un des défis majeurs pour le Président Faustin Archange Touadéra qui s'efforce de mettre en oeuvre un programme de Désarmement Démobilisation Réinsertion Rapatriement (DDRR).

 



Commentaire


Retour en haut