Archive

Election de professionnels des médias privés pour trois institutions de la République

Seul candidat en lice pour briguer un siège au Conseil économique et social (CES), le directeur de publication du quotidien Nouvel Espoir, Elias Victor Douvoama, a été élu par acclamation

 

Les professionnels des médias privés ont élu, mercredi 22 mars au Centre Jean XXIII à Bangui, Cyrus Emmanuel Sandy et Jules Yanganda ainsi que Chérubin Raphaël Magba Totama et Elias Victor Douvoama pour les représenter au sein du Haut Conseil de la Communication, de la Haute Autorité chargée de la Bonne gouvernance et du Conseil économique et social.

Intervenu au terme d'interminables et houleux débats sur les candidatures et le profil du corps électoral, le scrutin a permis à Cyrus Emmanuel Sandy, directeur de publication du quotidien Médias Plus, et Jules Yanganda, enseignant-chercheur au Département des sciences de l'information et de la communication (DSIC) de l'Université de Bangui de sortir vainqueur face à 8 candidats au Haut Conseil de la Communication (HCC) en obtenant respectivement 48 et 46 voix sur 204 votants.

Ancien membre du Haut Conseil de la Communication, Chérubin Raphaël Magba Totama obtient 47 voix contre 13 à son challenger, Marcellin Zoumadou, directeur du quotidien l'Harmattan, et devrait siéger au sein de la Haute Autorité chargée de la Bonne Gouvernance (HABG), institution nouvellement créée par la Constitution du 30 décembre 2016.

Seul candidat en lice pour briguer un siège au Conseil économique et social (CES), le directeur de publication du quotidien Nouvel Espoir, Elias Victor Douvoama, a été élu par acclamation.

L'élection de ces représentants des médias privés intervient 4 jours après celle des représentants des médias publics et devrait compliquer la tâche des autorités chargées d'entériner la désignation des heureux élus.

Pour le HCC, par exemple, la loi dispose que ce sont deux professionnels des médias, dont une femme, qui devraient être désignés par leurs pairs.

La loi prévoit également non pas deux mais un seul siège pour les professionnels des médias au sein de la HABG et du CES.

 



Commentaire


Retour en haut