Archive

Centrafrique : Affrontement signalé entre Anti-Balaka et Séléka à Kaga-Bandoro

Un combat est signalé entre les Anti-Balaka et les éléments Séléka à Kaga-Bandoro au centre nord du pays et a occasionné plusieurs déplacés de la localité vers la base de la Minusca

 

Un combat est signalé entre les Anti-Balaka et les éléments Séléka à Kaga-Bandoro au centre nord du pays et a occasionné plusieurs déplacés de la localité vers la base de la Minusca. Líinformation a été confirmée au RJDH par des sources locales.

Cet affrontement entre les deux factions ennemies intervient après le violent combat díoctobre 2016 faisant plusieurs morts et de blessés ainsi que des déplacés qui ont fui la localité pour Bangui la capitale. Ce regain de violence est enregistré alors que certains déplacés de site proche de la Minusca ont volontairement quitté la base de la Minusca deux semaines avant.

Selon plusieurs sources contactées par RJDH, une mésentente entre les bouchers qualifiés proches des Anti-Balaka autour díachat des búufs et díautres proches de la Séléka, serait à líorigine du combat, « en revanche, une moto appartenant à un musulman a été emportée par un groupe des jeunes. La situation se compliquera du fait que chacun de son côté voulait venger. Cíest ainsi quíil y a eu échanges de coup de feu », a rapporté au RJDH une source de la ville.

Un autre témoin décrit la scène en ces termes : « Il y a de cela deux heures de temps que des tirs intensifs sont entendus au niveau du quartier Bamou et du Camp des Travaux Publics (au sud de la ville). On ignore ce qui se passe là-bas mais les gens sont dans psychose généralisée et certaines personnes regagnent à nouveau le site».

Le chef de bureau de la Minusca de Kaga-Bandoro níest pas joignable. Des groupes en conflit níont pas été joignables. Cette attaque intergroupe armé pousse la population à se déplacer alors que la Nana Gribizi compte déjà 22.763 déplacés, selon le comité du mouvement de la population.

 



Commentaire


Retour en haut