Archive

Centrafrique : La coordination humanitaire déplore la baisse de 36% de son financement

La coordination des affaires humanitaires a déploré la baisse de financement des actions humanitaires qui passe de 73% à 37% entre 2014 et 2016.

 

La coordination des affaires humanitaires a déploré la baisse de financement des actions humanitaires qui passe de 73% à 37% entre 2014 et 2016. Propos avancé lors díune conférence de presse ce 7 mars à Bangui.

La coordination des affaires humanitaires déplore une baisse significative de 36% de son financement alors que le pays connait encore de soucis sécuritaire dans le nord et líest faisant accroitre le nombre des déplacés. Cette annonce est faite dans un contexte où certains sites des déplacés sont fermés progressivement à Bangui après líopération Noël à la Maison initiée par le Gouvernement. Les besoins humanitaires sont estimés à 400 millions de dollars pour financer le plan de réponse humanitaire.

 


© Droits reservés
Le coordonnateur humanitaire par intérim docteur Michel Yao, a relevé que « líinsécurité à Bangui et à líintérieur du pays a occasionné environ 26.000 déplacés à Bambari seulement. Le bilan pour tout le pays, nous avons enregistré environ 100.000 déplacés, suite aux affrontements des groupes armés mettant dans des conditions difficiles des femmes et des enfants », a-t-il déploré.

Il a en outre indiqué quíune partie des fonds escomptés a été décaissée et appelle à une mobilisation de fonds « nous níavons reçu que 7% des 400 millions de dollars prévus, à la fin du premier trimestre 2017. Cíest une préoccupation et nous lançons un appel à tous les acteurs, parce que líhumanitaire constitue un socle du relèvement économique du pays », a-t-il appelé.

OCHA projette organiser une session díinformation des partenaires financiers, des représentants des Etats membres des Nations Unies ce 15 mars à Yaoundé pour discuter de la situation humanitaire en Centrafrique.


Commentaire


Retour en haut