Archive

La Marocaine Najat Rochdi représentera Antonio Guterres en Centrafrique

Najat Rochdi a été nommée représentante spéciale adjointe pour la Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca).

 

La Marocaine Najat Rochdi a été nommée ce 2 mars au poste de représentante spéciale adjointe de líONU pour la Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca), annonce líagence de presse LAO. Suite à sa nomination, le porte-parole du secrétaire général de líONU, Stéphane Dujarric, a déclaré que Rochdi dispose díune "vaste expérience dans le domaine du développement et de líaction humanitaire".

Elle occupait depuis mai 2013 la fonction de Représentante permanente du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Cameroun. Un poste quíelle a quitté durant le mois de février 2017 à líissue de sa mission. Najat Rochdi a également occupé la fonction de Directrice adjointe chargée de la politique, de la communication et des opérations au bureau de liaison du PNUD à Genève. Avant díentamer sa carrière onusienne, Najat Rochdi était, au Maroc, secrétaire générale au Département de l'économie sociale et des PME.

 


© Droits reservés
En tant que représentante spéciale adjointe du secrétaire général de líONU, Najat Rochdi sera chargée de représenter Antonio Guterres auprès du chef díÉtat centrafricain. La Minusca a été mise en place en avril 2014 pour protéger les populations civiles lors de la troisième guerre civile centrafricaine. Le conflit a opposé les milices de Seleka, composée majoritairement de musulmans, et les partisans du président Michel Djotodia, en majorité chrétiens.

À líissue des affrontements, la Minusca avait pour but díassurer la transition en étendant "líautorité de líÉtat" et en assurant "le maintien de líintégrité territoriale". Cette mission de maintien de la paix avait aussi comme objectif de promouvoir les droits de líHomme et de mener des actions "en faveur de la justice nationale et internationale". En juillet 2016, le mandat de la Minusca a été prorogé jusquíau 15 novembre 2017.


Commentaire


Retour en haut