Archive

La MINUSCA síinquiète des informations sur la distribution díarmes aux jeunes á Ippy

 

Des informations concordantes font état de la distribution díarmes à des jeunes par la coalition du Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC) à Ippy, préfecture de la Ouaka (centre de la République centrafricaine), en vue de poursuivre son offensive sur Bambari en violation de la ligne de démarcation tenue par les forces onusiennes.

La MINUSCA condamne fermement de telles manúuvres qui, si elles étaient mises à exécution, mettraient gravement en danger la vie díinnocentes populations et donnerait lieu à de nouvelles attaques contre les soldats de la paix.

La MINUSCA demande instamment aux chefs de la coalition du FPRC de mettre fin immédiatement à ces agissements et souligne quíils porteront líentière responsabilité de toute violence dirigée contre la population civile et les forces onusiennes. Elle exhorte les chefs de la coalition à prendre toutes leurs responsabilités et à se retirer díIppy sans délai, en regagnant leurs positions initiales.

La MINUSCA réitère ses précédents appels et fait écho à ceux du Gouvernement centrafricain et de la communauté internationale à tous les groupes armés, en particulier le FPRC et líUPC (Mouvement pour líUnité et la Paix en Centrafrique) pour une cessation immédiate des hostilités et un engagement ferme au dialogue prôné tant par les autorités nationales que par líinitiative africaine de paix.

La MINUSCA continuera à remplir en toute impartialité son mandat, conformément à la résolution 2301 du Conseil de Sécurité, notamment en vue de protéger les populations civiles, renforcer líautorité de líEtat et faciliter líacheminement de líaide humanitaire. A cet égard, elle ne ménagera aucun effort pour réduire la présence et la menace que continuent de poser les groupes armés sur toute líétendue du territoire centrafricain.

 



Commentaire


Retour en haut