Archive

Le Ministre de la Défense dénonce des rumeurs de mutinerie au sein de l’armée

Joseph Yakété, a dénoncé, dans un communiqué publié vendredi 24 février, des rumeurs faisant état d’une prochaine mutinerie attribuée à quelque 800 militaires

 

Le ministre de la Défense, Joseph Yakété, a dénoncé, dans un communiqué publié vendredi 24 février, des rumeurs faisant état d’une prochaine mutinerie attribuée à quelque 800 militaires admis à faire valoir leurs droits à la retraite.

" une telle situation sème la confusion et laisse planer l’incertitude dans les esprits", déplore Joseph Yakété, qui prévient que "nous ne pouvons plus accepter que le passé de violence et de destruction revienne".

Engagée dans une phase de restructuration soutenue par l’Union Européenne, l’armée centrafricaine a besoin de réformes parmi lesquelles "figure bien entendu le renouvellement de l’outil militaire qui passe par un rajeunissement des effectifs à partir de nouveaux recrutements afin de la rendre apte à assurer en tout temps ses missions régaliennes", souligne le communiqué, qui ajoute que "le départ à la retraite des personnes atteintes par la limite d’âge constitue un préalable, voire une exigence avant la mise en oeuvre de ces réformes".

Cette mise au point du Ministre de la Défense intervient au moment où l’appel à la réactivation des Forces armées centrafricaines (FACA) revient dans l’opinion publique à la faveur d’une recrudescence des violences dues aux groupes armés qui s’affrontent au centre et au nord-ouest du pays faisant de nombreux déplacés.

Faisant face à un embargo sur les armes instauré par l’ONU, les autorités centrafricaines compte sur l’appui des partenaires pour mettre en oeuvre un programme de Désarmement Démobilisation Réinsertion Rapatriement (DDRR) destiné à mettre un terme à l’insécurité occasionnée par les groupes armés.

 



Commentaire


Retour en haut