Archive

Centrafrique : Ouaka, les pièces de ďla bataille de BambariĒ sont en place

Líépicentre díune furieuse bataille qui dure depuis octobre 2016, et ayant entraine des catastrophes humanitaires en cascade

 

Líépicentre díune furieuse bataille qui dure depuis octobre 2016, et ayant entraine des catastrophes humanitaires en cascade. Lorsque la MINUSCA a laisse les bandes armées installer leurs état majors militaires, anarchiquement et ďillégalementĒ Ė même si cet adverbe en RCA ne signifie rien Ė cela avait inaugure la dérégulation complète du pays, par la sanctuarisation de ces groupes rebelles. Avec pour conséquence, plus de 60% du territoire national, désormais, hors de contrôle du pouvoir central de Bangui, de plus en plus inexistant.


 


© Droits reservés
JE TíAIME MOI NON PLUS
Dans la OUAKA, les frères ennemis UPC et FPRC et alliés, de tenir, pour une fois le même langage, pour justifier leurs actions.

Ils ne seraient là que pour défendre les populations.

Ceci, sans se demander qui leur a accordé ce pouvoir. En vérité, les uns et les autres níont que faire des populations, vues simplement que comme des moutons à tondre, ou des vaches à traire.

Sans idéologie politique, ils ne sont là que pour exercer des actes de délinquance criminelle, contrôle des mines, racket routier, vol de bétail, etcÖ Juste des mafieux se battant pour le contrôle de territoires à exploiter pour leurs comptes personnels.


Commentaire


Retour en haut