Archive

Des organisations du Km5 formées sur la paix, le civisme et la relance économique

La Plateforme Interconfessionnelle de la Jeunesse Centrafricaine (PIJCA) organise du 15 au 17 février 2017 la formation des organisations du Km5 sur la paix, la cohésion sociale, le bien être

 

La Plateforme Interconfessionnelle de la Jeunesse Centrafricaine (PIJCA) organise du 15 au 17 février 2017 la formation des organisations du Km5 sur la paix, la cohésion sociale, le bien être, le civisme et la relance économique.

Pour sensibiliser au retour de la paix en Centrafrique et la relance des activités socioéconomiques, la Plateforme Interconfessionnelle de la Jeunesse Centrafricaine (PIJCA) a initié une formation à líendroit des structures du Km5, líun des points névralgiques de la capitale centrafricaine et considéré comme poumon économique de Bangui.

Dans son mot díouverture, Mamadou Aroufay, représentant du Maire du 3e arrondissement de Bangui a déclaré quí« il y a un temps pour la guerre et un temps pour la paix » et díajouter que « le temps est maintenant pour líinstruction et le travail ».

 


© Droits reservés
Ousman Djida, vice-président de la Plateforme Interconfessionnelle a souligné que « la paix et líenseignement sur la religion et le développement constituent les principaux buts de cette formation des jeunes autodéfenses ».

Pour Mahamat Ali Fadoul, président de líautodéfense du km5, « il est temps de former les jeunes pour un avenir meilleur de notre pays. A la sortie de cette formation, líautodéfense sera capable díassurer la sécurité en veillant au respect des droits de líHomme», espère-t-il.

Cette rencontre, regroupant tous les groupes díautodéfense, les leaders religieux et communautaires revêt beaucoup díenjeux, notamment la libre circulation des personnes et des biens au KM5 et la relance des activités économiques dans le secteur.


Commentaire


Retour en haut