Archive

Les conseils du président Déby à son homologue centrafricain

Autre voisin à problèmes : la Centrafrique. Quel conseil formulez-vous à líendroit du président Touadéra afin quíil stabilise son pays ?

 

Idriss Déby Itno : " La crise centrafricaine remonte à loin, aux mutineries du milieu des années 1990. Depuis lors, le Tchad se tient aux côtés de Bangui pour líaider à se relever. Le président Touadéra a été bien élu, celui de líAssemblée nationale Karim Meckassoua aussi, mais la Centrafrique a besoin díune réconciliation nationale inclusive. Tant quíon ne fera pas en sorte que le président Touadéra puisse organiser un vaste forum national en ce sens, incluant tous ceux qui, aujourdíhui, sont mis à líécart par la communauté internationale, à savoir les anciens présidents Bozizé et Djotodia, les chefs de líex-Séléka et des anti-balaka, on níy arrivera pas.

 


© Droits reservés
Si parmi eux il y a des gens qui ont du sang sur les mains, laissons du temps au temps. Inutile de créer une juridiction pour cela : les victimes pourront toujours porter plainte et obtenir gain de cause, comme cela síest produit au Tchad avec les agents de líex-DDS du temps de Hissène Habré. La réconciliation nationale est un préalable. Sans cela, líessentiel du territoire centrafricain restera sous la coupe de bandes armées.


Commentaire


Retour en haut