Archive

Centrafrique : des ex-combattants formés aux petits métiers

Dans le cadre du projet « Réduction de la violence communautaire en Centrafrique, 50 Ex-Combattants bénéficient díune formation offerte par Caritas à Bangui.

 

Selon Thierry Dongobada, Chef du projet réduction de la violence communautaire à líONG/Caritas Bangui, « son organisation a été retenue par INOPS. Cíest dans cette optique que depuis le mois de novembre 2016 ,50 Ex Ė Combattants, garçons et filles subissent des formations sur le petit commerce et la soudure ».

Il a précisé que « cette formation durera 5 mois : 3 Mois de théorie et 2 mois de pratique et sera sanctionnée par un Certificat. Des Kits díaccompagnements sont prévus pour une autonomisation de ses ex-combattants », a-t-il ajouté.

 


© Droits reservés
Pour justifier líaccompagnement de ces ex-combattants à la fin de cette formation, le Chef du projet a soutenu « quíil síagit díun geste pour éviter le retour de ses jeunes ne retombent dans les erreurs du passé en leur donnant une qualification et une autonomie financière et matérielle ».

Boris Kpeko, líun des bénéficiaires a quant à lui remercié INOPS pour « cette initiative qui fait de lui désormais un responsable capable de se prendre en charge ».

Pour cette première phase, 1400 ex-combattants subissent des formations dans différents domaines. Au moins 3000 sont ciblés pour ces formations.


Commentaire


Retour en haut