Archive

La prorogation de líembargo, un échec pour le gouvernement (opposition)

La prorogation de líembargo sur les armes, est selon, líUnion pour le Renouveau Centrafricain (URCA), la suite logique de la nonchalance du gouvernement

 

Cíest le premier vice-président de cette formation politique André Nalké Dorogo qui lía affirmé dans un entretien accordé, ce jour au RJDH.

La prorogation de líembargo sur les armes qui intervient un mois après líopérationnalisation díune compagnie des Faca, sonne comme un échec du gouvernement díaprès líURCA, le principal parti díopposition, « le fait que le comité de sanction ait à nouveau, reconduit líembargo jusquíen 2018, constitue à níen point douter, un échec pour le gouvernement. Vous savez, líembargo était assorti de conditions. Si líembargo a été reconduit, cela veut dire que les conditions níont pas été satisfaites par le gouvernement et cíest un échec » a expliqué André Nalké Dorogo.

Le 1er vice président de líURCA demande au gouvernement de se donner les moyens nécessaires pour arriver à la levée de cet embargo, « cíest au gouvernement de créer les conditions pour que les soldats qui sont formés puissent user de leurs capacités sur le terrain pour ramener la sécurité, líordre, la paix. Dans ce cas il faut quíil se mette au travail quíil trouve les moyens nécessaires pour convaincre les uns et les autres afin que cet embargo soit levé », souhaite cet honorable.

Líembargo sur les armes qui frappe la République Centrafricaine courre depuis décembre 2013.

 



Commentaire


Retour en haut