Archive

Centrafrique: le retrait du contingent marocain de la Minusca de Pladamaouaka inquiète les réfugiés

Les réfugiés soudanais basés au camp de Pladamaouaka síinquiètent de retrait du contingent marocain de la Minusca

 

Les réfugiés soudanais basés au camp de Pladamaouaka síinquiètent de retrait du contingent marocain de la Minusca. Retrait effectué ce vendredi 20 janvier et confirmé au RJDH par des sources humanitaires.

Le contingent marocain avait pour mission de sécuriser le site des réfugiés et déplacés internes de Pladamaouaka. Des sources parlent du retrait progressif des bases temporaires de la Minusca de la localité du contingent marocain quelque semaine après líassassinat de deux soldats marocains par des groupes armés.

Face à ce retrait, les réfugiés soudanais síinquiètent de leur sécurité et craignent une éventuelle attaque du camp, « nous avons quitté notre pays à cause de líinsécurité et autres mais maintenant nous sommes abandonnés à nous même quíallons-nous faire présentement. La Commission Nationale des Réfugiés ne peut pas nous protéger militairement », regrette un réfugié.

Joint par le RJDH, Vladimir Monteïro porte-parole de la Minusca a rassuré en ces termes « nous avons retiré les bases temporaires, mais les patrouilles síeffectuent toujours dans la zone et nous renforçons notre position à Bambari » a-t-il avancé.

Le site de Pladamouaka se trouve à 10 km de la ville de Bambari et compte plus de 2000 réfugiés soudanais ainsi que des déplacés internes.

 



Commentaire


Retour en haut