Archive

Centrafrique : líactivité scolaire paralysée par líabsence des enseignants à Bouca

Líactivité scolaire reste paralysée dans la ville de Bouca depuis le congé de noël et de nouvel an

 

líactivité scolaire reste paralysée dans la ville de Bouca depuis le congé de noël et de nouvel an. Certains enseignants níont pas repris services et un enseignant síoccupe de plusieurs classes. Situation déplorée par le président de la délégation spéciale de la ville de Bouca qui síinquiète du refus des enseignants à reprendre service.

Líabsence des enseignants est constatée à mi-parcours díexécution du calendrier scolaire pour líannée académique 2016-2017. Elle intervient pendant la saison sèche où les enfants sont mobilisés pour la chasse, cause de la déperdition scolaire.

 


© Droits réservés
Líabsence des enseignants níest pas justifiée selon Antoine Kossi, président de la délégation spéciale de Bouca « la déperdition scolaire se fait sentir, les enfants sont beaucoup plus préoccupés par la chasse, la pêche et des services ménagers » a-t-il déploré.

Líemploi des enfants pour les travaux champêtres et ménagers en période scolaire est décrié par Guy Manga, instituteur en instance díintégration dans la ville de Bouca. «Le droit à líéducation des enfants est bafoué dans plusieurs régions du pays et particulièrement à Bouca. Nous avons constaté que des enfants de 8 à 15 ans, partent à la chasse avec des filets, accompagnés díun groupe de canins » a-t-il dit.

Le droit à líéducation est un droit fondamental auquel la RCA a souscrit.


Commentaire


Retour en haut