Archive

Espace Linga Téré, espace culturel

Introspection sur une structure culturelle privée

 

Monté au début des années 90 par un metteur en scène de théâtre centrafricain, líEspace Linga Téré est une structure culturelle privée installée à Galabadja, dans un des quartiers les plus populaires du nord de Bangui. Dans une Afrique Centrale en plein bouleversement, líEspace Linga Téré est un centre de formation aux métiers des arts et du spectacle, lieu de création et de diffusion culturelle qui assure la promotion de nombreux artistes: troupes de théâtre, groupes de musique, de danse... auxquels elle met à disposition des locaux de répétition ainsi quíun équipement son et lumière de qualité. En plus de conseils en management, la structure produit en collaboration avec différents partenaires un certain nombre de spectacles quíelle diffuse dans différents réseaux de festivals africains et internationaux. Outre le fait de servir aux activités artistiques professionnelles, líEspace Linga Téré síintéresse aussi au développement socioculturel et économique díun large public díadultes et díadolescents, issus de diverses couches sociales, anéantit par une grave crise politique, économique et militaire. LíEspace Linga Téré assure également la coordination du réseau Afrique Synergie, réseau de structures professionnelles privées en Afrique Centrale.

 


© ambafrance-ma.org
Image d'illustration
L'espace propose aussi un atelier de Recherche et de Créations Théâtrale est une Compagnie Professionnelle Privée à activité permanente en Centrafrique. L'ARCT de L'Espace Linga Téré mène une activité théâtrale régulière tant au plan de la diffusion que celui de la formation. La Compagnie développe une activité basée sur la recherche sur le travail d'acteur et de la création contemporaine. Le travail de création est orienté par une recherche mettant en valeur la rencontre entre les langues et les cultures, entre les divers arts du spectacle. Le Théâtre, art collectif par excellence, devient alors le carrefour privilégié où chaque culture s'enrichit au contact de l'autre; contact n'excluant nullement la recherche de données ou racines propres à chaque culture. Car notre époque est autant celle de l 'affirmation des cultures propres que de leur interpénétration; interpénétration qui fut de tout temps, source essentielle d'invention artistique et d'enrichissement mutuel. L'ARCT développe à travers ses créations une nouvelle écriture théâtrale liée aux formes orales où des sons et des langues différentes cohabitent - en particulier le Français et le Sango, langues parlées dans toute la République Centrafricaine - où le théâtre, sans renoncer au texte au dialogue, aux personnages et à une histoire à raconter peut retrouver naturellement les Arts frères, la musique, le chant, la danse où plutôt les danses, qu'elles soient issues de rituels ou inventées au cours des improvisations et recherches collectives... Nous cherchons à mettre en place un théâtre qui serait vivant, révélateur, immense et simple à la fois, un théâtre où l'acte et l'acteur sont en avant de l'image, de l'idée et du mot.



Commentaire


Retour en haut