Archive

Les enfants centrafricains ont connu une situation difficile en 2016 selon l'UNICEF

Ainsi un enseignant a 91 élèves à sa charge tandis que le taux de scolarisation tourne autour de 18% dans líensemble du pays

 

Les enfants centrafricains ont connu une situation difficile cette année 2016, indique un rapport de líUnicef qui relève quíun tiers des enfants en âge scolaire ne fréquente pas líécole à cause de líinstabilité politique tandis que 36% des écoles sont surchargées et constituées de structures provisoires.

Ainsi un enseignant a 91 élèves à sa charge tandis que le taux de scolarisation tourne autour de 18% dans líensemble du pays.

Sur le plan sanitaire, en 2016 les campagnes de vaccination ont permis de protéger plus de 1,5 million díenfants contre la rougeole et plus de 870.000 contre la polio. La moitié des femmes enceintes et le tiers des enfants vivant avec le VIH reçoivent un traitement ARV, explique ce rapport.

Le même document note que 41% des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique ce qui compromet leur développement normal.

Par ailleurs, entre janvier et octobre 2016, plus de 20.000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère ont été traités.

Selon líUnicef, les jeunes filles ayant 18 ans constituent 29% de la population et parmi ceux de 15 ans, 68% sont mariées et le taux de grossesse chez les adolescentes est de 45%.

Concernant la situation des enfants enrôlés, líUnicef estime quíils sont entre 6.000 et 10.000 au sein des groupes armés depuis le début de la crise en 2012. En janvier 2014, plus de 9.000 enfants ont été libérés et ont reçu líassistance des partenaires de líUnicef.

Depuis janvier 2016, plus de 300 enfants ont été pris en charge et réunifiés avec leurs familles ou communautés en 2016, avec líassistance de líorganisme onusien spécialisé et ses partenaires ont fourni de líassistance psychosociale et médicale à plus de 1600 victimes de violences sexuelles.

En 2017, cette agence onusienne a préconisé díatteindre 180.000 personnes dans son intervention en Centrafrique.

 



Commentaire


Retour en haut