Archive

Le Cameroun accueille un sommet extraordinaire de la Cemac

Sur invitation du président camerounais Paul Biya (photo), un sommet extraordinaire de la Communauté économique et monétaire des Etats de líAfrique centrale

 

Sur invitation du président camerounais Paul Biya (photo), un sommet extraordinaire de la Communauté économique et monétaire des Etats de líAfrique centrale (Cemac) qui regroupe le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, la Centrafrique et le Tchad, se tiendra ce 23 décembre à Yaoundé.

Ce sommet, indique la présidence de la République du Cameroun, se tient dans un contexte de crise qui commande un « ajustement vigoureux et structuré ». « Pour une meilleure structuration des efforts díajustement, il est indispensable quíune attention particulière soit accordée à la qualité des dépenses publiques et à líefficience des mesures fiscales prises. Car, il est connu que des politiques de bonne qualité limitent à la fois le coût et la durée de líajustement, tout en contribuant à la relance rapide et durable de líéconomie. Il est donc urgent de stabiliser les économies de la CEMAC, tout en réunissant au mieux les conditions de leur relance rapide », indique la présidence camerounaise.

 


© Droits réservés
Yaoundé envisage déjà une coopération renforcée avec le Fonds monétaire international (FMI) qui pourrait permettre aux pays de la Cemac de bénéficier de líassistance technique et financière de cette institution dont la caution semble utile pour la crédibilité díensemble de la sous-région, mais également de densifier les actions menées avec les autres partenaires techniques et financiers.


« Ces actions devraient faciliter líémergence díun secteur privé à même de relever les défis du développement auxquels les pays sont confrontés. En outre, une surveillance accrue doit être maintenue sur líendettement des pays à travers líadoption de stratégies garantissant la viabilité de la dette (...) Cela permettrait de contenir les dérapages qui pourraient aggraver la situation et plonger les pays dans une nouvelle crise de la dette », préconise Yaoundé.

Selon le programme officiel, les chefs díEtat de la Cemac devraient être présents au Cameroun dès ce 22 décembre.


Commentaire


Retour en haut