Archive

Centrafrique : Des tirs sporadiques font fuir la population de Nzako

Des tirs sporadiques sont entendus ce matin du mardi 20 décembre à Nzacko et ont fait fuir les habitants de la ville

 

Des tirs sporadiques sont entendus ce matin du mardi 20 décembre à Nzacko et ont fait fuir les habitants de la ville. Certaines femmes ont abandonné leurs enfants pour se mettre à líabri du danger.

La présence díhommes armés au milieu de la population continue de compromettre la quiétude dans plusieurs villes de líintérieur du pays.

Des détonations díarmes de guerre ont été entendues ce jour dans la Sous-préfecture de Nzacko. Ces tirs ont paralysé les activités commerciales et administratives. Líidentité des auteurs níest pas encore connue.

Des 6 heures, après les coups de feu, la panique síest généralisée et « la majorité des habitants de la ville síest réfugiée dans la brousse, díautres au champ, pour se mettre à líabri du danger. Une heure plus tard, des détonations à líarme lourde ont été entendues », a témoigné une source locale.

Cet incident selon la même source, a fait fuir certains parents qui ont abandonné leurs parents à la merci du danger. Certains habitants ont pu rejoindre la base de la Minusca. Joint par le RJDH, la Minusca se réserve de tout commentaire líévénement.

Dans la journée du dimanche 18 décembre au village à Kono à 15 kilomètres de la ville de Nzako, une quinzaine des personnes se sont évadées des mains des éléments de líArmée de Résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Kony qui sévit dans le secteur.

Aussi, des éléments de líex-Séléka font de temps en temps des incursions dans la ville

 



Commentaire


Retour en haut