Archive

Centrafrique : lancement du projet d’observation indépendante des activités forestières

Le projet « appui à la mise en œuvre de la stratégie d’observation indépendante des activités d’exploitation forestière sous régime FLEGT en RCA » (OI-RCA2) a été lancé à Bangui ce 16 décembre 2016

 

Le projet « appui à la mise en œuvre de la stratégie d’observation indépendante des activités d’exploitation forestière sous régime FLEGT en RCA » (OI-RCA2) a été lancé à Bangui ce 16 décembre 2016.

Dans le but de combattre les activités illicites dans la forêt et le non respects des cahiers de charges des sociétés forestières, des initiatives se multiplient en Centrafrique pour garantir la gouvernance forestière. Le gouvernement, l’assemblée nationale, les organisations nationales et internationales, les bailleurs de Fonds, la société civile, la plateforme de la société civile, les sociétés forestières et les médias se sont mobilisés pour le lancement de ce projet.

 

Selon le chef du projet OI-RCA2, Laurent Yangueta, pour opérationnaliser l’Observation Indépendante (OI), le Centre pour l’Information Environnementale et le Développement Durable (CIEDD) a signé une convention de financement avec la FAO pour la mise en œuvre de la stratégie d’Observation Indépendante des activités d’exploitation.

Laurent Yangueta a rappelé qu’en 2015, 12 Observateurs Indépendants de la société civile ont été formés et ont effectué deux missions à l’Industrie Forestière de Batalimo dans la Lobaye et à la société SINFOCAM à Bayanga dans la Sangha Mbaéré.

Ce projet sera mené pendant un an et des réflexions se poursuivent pour assurer sa pérennisation.

Le secteur forestier en Centrafrique reste vulnérable notamment à cause l’exploitation illicite et la corruption. Les observateurs indépendants seront des chiens de gardes des activités forestières.


Commentaire


Retour en haut