Archive

Politique : Bertin BEA du KNK appuie l’appel du pied de Bozizé

Le secrétaire général du parti KWA NA KWA (KNK) Bertin Bea, vient en appui de l’appel au dialogue politique entre “tous les vrais centrafricains”, lance par François Bozizé le 24 novembre

 

Le secrétaire général du parti KWA NA KWA (KNK) Bertin Bea, vient en appui de l’appel au dialogue politique entre “tous les vrais centrafricains”, lance par François Bozizé le 24 novembre dernier depuis l’Ouganda. Sa déclaration, sous entendant lourdement que Bozizeé devrait et être amnistie, et y être inclus :

“Nous avons organisé beaucoup de dialogues dans ce pays, mais il y a eu surtout ceux de 2008 qui avaient une autre particularité, avec la présence d’Ange Félix Patassé qui était en exil à l’époque, et qui était revenu prendre part à ce dialogue. Cela n’avait pas la même portée que les autres rencontres qui eurent lieu antérieurement.

 


© Droits réservés
Entre temps aussi, il y’avait eu des mesures d’amnistie, au profit de Jean-Jacques Demafouth, d’Abdoulaye Miskine et autres.

On avait eu récemment un forum, et vous connaissez la position du KNK sur ce forum, nous l’avions boycotté. Parce que nous avions estimé qu’un vrai dialogue devrait avoir autour de la table, tous les protagonistes, et donc pas d’exclusivité; et deuxièmement, nous avions vu aussi que, à ce forum, on n’avait accordé que 3 minutes à chaque participant. On n’avait pas pris le temps nécessaire, en termes de réparations, et de temps pour ce dialogue. Je pense que, il faut, de notre point de vue, qu’il y ait tout le monde autour de la table.”


Commentaire


Retour en haut