Archive

La MINUSCA transfère une partie de ses responsabilités à la Police et la Gendarmerie centrafricaines

La Police et la Gendarmerie centrafricaines vont désormais garder certains bâtiments publics, après que la MINUSCA leur a transféré, jeudi, la responsabilité de certains postes de garde statique

 

La Police et la Gendarmerie centrafricaines vont désormais garder certains bâtiments publics, après que la MINUSCA leur a transféré, jeudi, la responsabilité de certains postes de garde statique.

Au terme de cette opération, la Gendarmerie prend en charge líAutorité nationale des élections, le Centre des données du territoire et la primature tandis que la Police va síoccuper du Tribunal de grande instance de Bangui, de líAssemblée nationale et de la Cour Constitutionnelle.

Selon la résolution 2301 du Conseil de Sécurité de líONU, « ce transfert progressif de responsabilité vient en faveur du processus politique de réconciliation et de stabilisation, de líextension de líautorité de líÉtat et du maintien de líintégrité territoriale», a expliqué la porte-parole de la police de la MINUSCA, Popescu Andreea Oana.

Ce transfert est fait en coordination avec les autorités centrafricaines et en tenant compte des risques sur le terrain.

La situation sécuritaire dans le pays reste en général précaire en raison du règne de la criminalité dû au banditisme, à la fragmentation des groupes armés et à la transhumance dans certaines zones, selon des sources proches de la MINUSCA.

 



Commentaire


Retour en haut