Archive

Centrafrique: Le député de Nana Bakassa 2 demande une action musclée contre la Séléka à Bossangoa

Le Député de Nana-Bakassa 2, Florent Kema a exigé du gouvernement une action contre les éléments de l’ex Séléka qui ont commis des exactions dans sa au courant de la semaine dernière

 

Le Député de Nana-Bakassa 2, Florent Kema a exigé du gouvernement une action contre les éléments de l’ex Séléka qui ont commis des exactions dans sa au courant de la semaine dernière. Selon lui, il faut que le gouvernement et la Minusca usent de la force pour neutraliser les bandits qui continuent de sévir.

L’appel de cet élu fait suite à une attaque d’hommes armés dans sa circonscription la semaine dernière. Cette excursion armée a fait deux morts et plusieurs blessés. Selon les témoignages, les ex Séléka ont voulu s’installer à Nana-Bakassa mais la population s’est opposée à cela.

 


© Droits réservés
Le Député de Nana-Bakassa 2, Florent Kema condamne l’idée du « DDRR négocié » souhaité par le président de la République et appelle l’Etat à faire usage de la force « oui, négocier c’est une bonne chose, mais il faut que ceux avec qui, on veut dialoguer soient dans une organisation. Malheureusement que ceux-là, ils vivent dans la zone de Koki, Mbari, Markounda en allant vers Bodjomo et Ouogo, ceux-ci sont sous l’autorité de qui pour qu’on puisse discuter avec eux. Il faut la force. C’est la seule issue aujourd’hui que nous pouvons proposer au gouvernement et à la Minusca », avance t-il.

Le regain de violences à Nana-Bakassa et dans plusieurs villes de l’arrière-pays est liée à la période de transhumance.


Commentaire


Retour en haut