Archive

Centrafrique : Les déplacés de Kaga-Bandoro s’opposent à leur délocalisation

Les déplacés de Kaga Bandoro refugiés à coté de la base de la Minusca, ont rejeté l’idée de leur délocalisation souhaitée par certains acteurs humanitaires

 

Les déplacés de Kaga Bandoro refugiés à coté de la base de la Minusca, ont rejeté l’idée de leur délocalisation souhaitée par certains acteurs humanitaires. Ces derniers justifient leur refus par l’éloignement du nouveau site et la garantie sécuritaire.

Le nouveau site aménagé est situé, selon nos informations à 3 km de la base de la Minusca et à 5km de la ville de Kaga Bandoro. Enoch Nago Ngoya, président des déplacés de Kaga Bandoro dit s’opposer à cette délocalisation par manque de garantie sécuritaire « le site qu’on nous a affecté est très loin et la garantie sécuritaire n’est pas assurée. Dans ces conditions, les déplacés ont refusé de se faire transférer comme le souhaitent les humanitaires » explique t-il au RJDH.

Le président des déplacés appelle le gouvernement à garantir la sécurité dans la ville pour faciliter le retour des déplacés à domicile au lieu de leur délocalisation sur le nouveau site. De sources bien informées, certains déplacés ont même commencé à rentrer depuis l’annonce de cette opération. Joint au téléphone, Justin Singa, chef de bureau de Ocha à Kaga Bandoro a promis réagir sauf qu’au moment où nous mettons sous presse, la rédaction n’a toujours pas reçu cette réaction.

C’est depuis 2014 que de nombreux habitants de Kaga Bandoro sont refugiés sur le site des déplacés de l’Evêché. Ceux-ci ont quitté l’évêché le 12 octobre dernier suite à l’attaque des ex-Séléka sur ledit site, attaque qui avait fait une quarantaine de morts. Depuis ce jour, les déplacés se sont refugiés à coté de la base de la Minusca.

 



Commentaire


Retour en haut