Archive

Félix Moloua invite ses concitoyens à l’apaisement

Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Félix Moloua, a pensé que les divergences sont mal indiquées pour le développement de la République Centrafricaine

 

Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Félix Moloua, a pensé que les divergences sont mal indiquées pour le développement de la République Centrafricaine, un pays qui est en train de sortir d’une crise larvée, à l’occasion d’une série d’audiences qu’il a accordée aux partenaires, mercredi 23 novembre 2016 à Bangui.

Le but des audiences du Ministre Moloua est d’échanger sur les actions à mettre en œuvre dans le cadre des retombées de la conférence des donateurs de la République Centrafricaine à Bruxelles en Belgique le 17 novembre dernier.

Le Ministre Félix Moloua a expliqué qu’après Bruxelles, il est nécessaire pour le gouvernement de rencontrer quelques partenaires qui sont sur place dans le pays afin de réfléchir sur le processus de la traduction dans les faits des engagements pris.

Le Représentant de la Banque mondiale, Jean-Christophe Carré, a souligné que l’intérêt de la rencontre avec le ministre Moloua est d’échanger sur le programme de travail devant déboucher sur les premiers accords de financement entre la Banque Mondiale et la République Centrafricaine.

Le diplomate français, Christian Bader, a exhorté le gouvernement et population toute entière à travailler davantage pour relever l’économie de leur pays.

Selon lui, la République Centrafricaine est un grand chantier où tout est à reconstruire, avec le concours du secteur privé.

Pour sa part, l’Ambassadeur de Chine, Mafu Lin, s’est appesanti sur les différents projets de développement de la République Centrafricaine pour lesquels son pays est impliqué. Il s’agit, surtout de la réhabilitation du pont Sapéké dont les travaux vont bientôt démarrer.

 



Commentaire


Retour en haut