Archive

Centrafrique : Les cadres de la Jeunesse Pionnière Nationale initiés à líentrepreneuriat

Plus díune trentaine des cadres de la Jeunesse Pionnière Nationale venus de líintérieur du pays sont formés à Bangui sur la politique de líentreprenariat

 

Plus díune trentaine des cadres de la Jeunesse Pionnière Nationale venus de líintérieur du pays sont formés à Bangui sur la politique de líentreprenariat. Ils ont pour mission díencadrer des jeunes à síauto-prendre en charge. Une initiative de la Jeunesse Pionnière Nationale en partenariat avec UNICEF et UNFPA.

Le chômage et le sous-emploi dans le milieu jeune sont considérés comme la cause díengagement des jeunes dans le conflit armés et la consommation des stupéfiants. Apprendre aux jeunes à se prendre en charge est selon les cadres de la JPN une réponse structurelle à leurs problèmes en vue de faire de ceux-ci, des solutions à la crise et non le problème.

 


© Droits réservés
Líun des objectifs visés par cet atelier est la réduction de la vulnérabilité selon Dieudonné Moyako directeur des études et de planification au Haut-Commissariat à la JPN et participant audit atelier « le problème des jeunes cíest le chômage et le manque de qualification. Ce qui fait que les jeunes sont versés dans les actions illégales. Notre jeunesse est caractérisée par le manque díinitiative donc jíespère avoir des connaissances qui me permettront díinciter les jeunes à créer des entreprises pour síauto-employer et même employer díautres jeunes » a-t-il expliqué.

Selon Cyriaque Souké Haut-Commissaire à la JPN, la vision de la formation se décline en ces termes : « Nous formons les formateurs des formateurs. Et les thèmes débattus porteront sur les notions díinitiative, de créativité, comment définir les atouts díune société ? Quels sont les risques quíil faut prendre en matière managériale. Les cadres ont la responsabilité de divulguer cette notion díentrepreneuriat aux jeunes que nous formons ».

LíUNFPA appui le Conseil National de la Jeunesse et la Jeunesse pionnière Nationale dans la mise en úuvre díun projet en faveur des jeunes dans les régions de Boda, Yaloké, Bouar, Kaga-Bandoro, Sibut, Dekoa, Bimbo et Bangui.


Commentaire


Retour en haut