Archive

Centrafrique : Bria toujours sous tension après les combats de la veille

La ville de Bria cheffe lieu de la préfecture de la Haute-Kotto est sous tension depuis lundi 21 novembre à cause díun combat opposant les éléments de líUnion pour la Paix en Centrafrique de Ali Daras

 

La ville de Bria cheffe lieu de la préfecture de la Haute-Kotto est sous tension depuis lundi 21 novembre à cause díun combat opposant les éléments de líUnion pour la Paix en Centrafrique de Ali Darass et ceux du Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC). Le bilan de líaffrontement díhier serait lourd mais il est difficile díavoir une idée exacte sur la situation.

Les activités administratives, scolaires, et commerciales níont pas encore repris dans la ville après líaffrontement díhier. Les habitants sont restés terrés chez eux et le bilan du combat díhier níest pas encore officiellement connu.

Des sources humanitaires, au moins 48 personnes sont morts, une cinquantaine de blessé et près de 5.000 déplacés proche du camp de la Minusca de la ville.

 


© Droits réservés
Certaines autorités locales contactées par le RJDH, ont déploré le comportement du contingent Marocain de la Minusca qui aurait ouvert le feu sur la population civile. Elles ont regretté la « passivité des forces onusiennes depuis le début de líévènement ».

Une source locale a souligné líarrivée de renfort des éléments de líUPC de Bambari afin díappuyer ceux de Bria. Mais ils ont été neutralisés par ceux du FPRC. Une information rejetée par líUPC contacté depuis la ville de Bambari.

De sources bien informées la ville de Bria serait sous contrôle des éléments du FPRC qui projettent de descendre sur Bambari fief des éléments de líUPC.

La Minusca a tenu hier responsables les groupes armés suite à ce regain de violences et a annoncé des mesures de sécurité pour que les combats entre FPRC et UPC ne síétendent à díautres localités dans la région.


Commentaire


Retour en haut