Archive

Pascal Koyamene et Jean Michel Mandaba suspendus par leurs partis

Les bureaux politiques des partis RDC et MLPC ont procédé à la suspension de deux des leurs qui ont intégré le nouveau gouvernement centrafricain

 

La décision de suspension de Pascal Koyamene, délégué aux affaires politiques et porte parole du RDCa été prise le 23 avril 2011 par le bureau politique dudit parti et signé par son résident Louis Pierre Gamba. Le bureau politique du RDC reproche à sieur Koyamene «sa désobéissance et indiscipline caractérisées et le refus de se conformer aux consignes et directives du parti». Il sera donc traduit devant le conseil de discipline du RDC. Tandis que Jean Michel Mandaba, Secrétaire général du MLPC est quant à lui suspendu jusquíau prochain Conseil Politique National pour «inobservation de la ligne politique du parti et engagement du parti sans en avoir reçu mandat.»

 


© mlpc
Les nommés Pascal Koyamene et Jean Michel Mandaba dont les partis politiques, réunis au sein du FARE qui contestent toujours les résultats des élections, ont accepté contre líavis de leurs partis, díintégrer le nouveau gouvernement centrafricain. Pascal Koyamene aux termes du décret N° 11.034 du 22 avril 2011 est nommé ministre de líUrbanisme et de la Reconstruction des Edifices Publics tandis que Jean Michel Mandaba prend possession du ministère de la santé publique, de la population, de la lutte contre le SIDA en remplacement du ministre sortant Nalké Dorogo, cadre du MLPC qui avait accepté passé outre la ligne politique de son parti en intégrant le gouvernement centrafricain au lendemain du Dialogue Politique Inclusif qui síest déroulé en République Centrafricaine en 2008.

 



Commentaire


Retour en haut