Archive

Centrafrique : LíAmbassade de France appuie le RJDR

Le Réseau des Journalistes pour le Développement Rural (RJDR) a reçu environ 1.900.000 FCFA de líAmbassade de France à Bangui

 

Le Réseau des Journalistes pour le Développement Rural (RJDR) a reçu environ 1.900.000 FCFA de líAmbassade de France à Bangui. Ce fonds appuiera le premier projet agropastoral à líintérieur du pays. Líannonce a été faite ce mercredi 16 novembre par le Coordonnateur, Sylvestre Krock.

Le but du premier projet lancé par le RJDR sous financement de líAmbassade de France est díorganiser des missions de reportage à líintérieur du pays, afin de recueillir les problèmes quíéprouvent le monde rural et les mettre à la portée du public.

Dans les explications du Coordonnateur du RJDR, Sylvestre Krock, il est ressorti que « ce Fonds va permettre le déplacement des journalistes, membres du RJDR, dès le 17 novembre dans la Région N°2. Ce voyage est la première mission. Líobjectif des séries de missions de reportage sur líagropastoral est de faire parler les habitants de líintérieur du pays afin de recueillir leurs impressions sur les difficultés quíils rencontrent quotidiennement dans leurs activités », a-t-expliqué.

 


© Droits réservés
Il a ajouté que ce projet court jusquíau 23 février 2017. « La première mission démarre demain 17 novembre, pour une durée de quatre jours dans la préfecture de la Nana-Mambéré. Ensuite, nous avons un mois pour le traitement et la publication de tous les reportages réalisés. Une autre mission síen suivra jusquíà la fin du projet en 2017», a-t-il annoncé.

Pour Emmanuel Namkoïssé, directeur de cabinet et représentant des Ministres de líagriculture, du développement rural et celui de líélevage, líinitiative du RJDR, est louable et « lève líéquivoque puisque des personnes pensent que ce réseau est acquis à la solde des autorités. Cíest un instrument qui met à la disposition de la population des informations qui nous concernent tous», a-t-il souligné.

Le 23 septembre 2016, líAmbassade de France et le RJDR ont signé un partenariat. La représentation française acceptait appuyer financièrement et matériellement les projets des journalistes du monde rural.

LíAmbassade de France reste líun des partenaires privilégiés des médias centrafricains.


Commentaire


Retour en haut