Archive

Centrafrique: La justice populaire prend de líampleur à Batangafo

Dans la Sous-préfecture de Batangafo, les personnes accusées de sorcellerie sont passées à tabac

 

Dans la Sous-préfecture de Batangafo, les personnes accusées de sorcellerie sont passées à tabac. Cette pratique extrajudiciaire prend une propension inquiétante.

La justice populaire monte au créneau à Batangafo surtout concernant líaccusation liée à la pratique de sorcellerie. Une information reçue auprès des sources du RJDH dans la localité.

Le dernier cas de sanction extrajudiciaire remonte à la semaine dernière au village Kandakota, situé à 58km de Batangafo. Dans ce village, deux femmes accusées de sorcellerie sont rossées de coups, a rapporté une source qui a requis líanonymat. Selon ce témoin, pour se faire justice, « le mercredi passé, deux femmes accusées de sorcellerie sur un enfant de onze ans ont été ligotées et passées à tabac par des individus » avant quíelles soient présentées au Sous-préfet.

La source ajoute que ces dames sont « admises à líhôpital sous-préfectoral de Batangafo où elles reçoivent des soins intenses ».

Pour la population de Batangafo, la présence díhommes armés qui se sont substitués en juges favorisent cette manière de rendre justice en violation des Droits de líHomme. « Ici à Batangafo, il níy a pas de gendarmerie, ni de police. Ce sont les forces non conventionnelles, notamment les ex-sélékas et les ex-Anti-Balaka qui interviennent dans la plupart des cas en faisant leur loi ». Elle a déploré que « la Minusca est là, mais elle níintervient que momentanément. Le sous-préfet est la seule autorité qui essaie de gérer de fois les tensions ».

Le Sous-préfet de Batangafo contacté par le RJDH níétant pas disponible aujourdíhui, a promis réagir ultérieurement.

Díaprès les informations recoupées dans la ville, de janvier à Novembre, au moins 114 cas díaccusation de sorcellerie sont enregistrés, dont 14 personnes inhumées vivantes. La plupart de ces victimes sont des femmes.

 



Commentaire


Retour en haut