Archive

Centrafrique : Les Jeunes Leaders face au processus électoral américain

des Jeunes Leaders du mouvement Gendem (Génération Démocray) initié par l’Institut Républicain International (IRI) ont échangé avec le Chargé d’Affaire Matthew Victor Cassetta le 13 octobre

 

des Jeunes Leaders du mouvement Gendem (Génération Démocray) initié par l’Institut Républicain International (IRI) ont échangé avec le Chargé d’Affaire Matthew Victor Cassetta ce 13 octobre au Centre Martin Lutter King sur le système électoral américain.

Cinq points étaient à l’ordre du jour, à savoir :

– les mécanismes de vote aux Etats Unis (le système des élections primaires, la différence entre le vote des grands électeurs et celui de la population) ;

– le rapport entre le Senat, la chambre des représentants et la présidence de la République aux Etats Unis ;

-le système des partis politiques entre autres : le parti Républicain et le parti Démocrate et enfin,

– le financement des partis politiques aux Etats Unis.

Dans son intervention le chargé d’Affaires Matthew Victor Casseta a expliqué qu’il ya deux chambres aux Etats-Unis à savoir: le sénat et la chambre des représentants. Le sénat est la plus puissante chambre aux Etats-Unis, les sénateurs sont élus pour un mandat de six ans plus que celui du président a-t-il indiqué.

 


© Droits réservés
Sur la question de la différence entre le parti démocrate et le parti républicain, le Chargé d’Affaire a précisé que ces deux partis appartiennent à deux courants de pensées différentes. « Les Républicains en général pensent que le gouvernement doit être petit afin que les dépenses soient restreintes tandis que les Démocrates pensent quant à eux que le gouvernement doit être grand avec plus de services et donc de dépenses » a-t-il présenté.

Matthew Victor Casseta a présenté l’importance de différents Etats dans le choix et la victoire des camps « Ils y a entre 10 et 12 Etats qui décident durant les élections. Mais la Californie et Texas, qui ont une population nombreuse et depuis 25 et 30 ans par exemple votent historiquement pour un camp, ne font pas partie des Etats décideurs. Les Etats décideurs sont les Etats qui peuvent faire basculer le résultat des élections ». Il a illustré son exemple par le cas de la Virginie et le Colorado qui jouent un rôle déterminant dans le vote aux Etats Unis.

Ensuite il a présenté le poids démographique de certains Etats et le processus d’éligibilité des représentants, fondé sur la notion de citoyenneté : pour nous, c’est très direct, si j’écris une carte ou un email à un représentant, il a l’obligation de me répondre dans quelques semaines.

Cette présentation aussi complexe a été un exemple de rêve pour les jeunes du mouvement Génération Democracy qui doivent s’inspirer de cette démocratie citoyenne et participative afin de construire la démocratie centrafricaine, selon Claude Djimassina, un des jeunes leaders.

Cette première session est une proposition des jeunes du GENDEM qui a rencontré l’agrément de l’Ambassade américaine selon Nicolas Teindas Directeur Pays Résident de IRI en RCA.

Le processus électoral américain actuellement en cours est devenu un sujet de débat dans le milieu jeune en République Centrafricaine.


Commentaire


Retour en haut