Archive

Fin à Bangui d'un atelier sur l'économie numérique

Les travaux du premier atelier de l’économie numérique organisé par le ministère de la Télécommunication, démarrés lundi ont pris fin ce mardi à Bangui

 

Les travaux du premier atelier de l’économie numérique organisé par le ministère de la Télécommunication, démarrés lundi ont pris fin ce mardi à Bangui, en présence du Premier ministre Simplice, Mathieu Sarandji, qui a déclaré que l’économie numérique reste un défi à relever en République Centrafricaine sans une référence.

Cet atelier national de deux jours a regroupé des universitaires, des cadres des sociétés de téléphonie mobile exerçant en Centrafrique, et du ministère de la Télécommunication chargé de la promotion des Nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Les travaux ont permis de de poursuivre et d’intensifier la réflexion sur les acteurs de l’administration publique du secteur privé et de la société civile en vue de l’élaboration d’une stratégie de l’économie numérique pouvant aider à désenclaver la République Centrafricaine.

En effet, si l’économie numérique est l’ensemble des activités de production et de commercialisation des biens et services dans le domaine des télécommunications et d’autres moyens de communication tels que l’internet et l’informatique, en Centrafrique cette économie a encore du chemin à faire.

Selon certains experts du ministère de la Télécommunication, seul 30 % de la population centrafricaine a accès à la communication par téléphonie contre 2% pour l’internet sur un nombre de cinq millions d’habitants.

Ce premier atelier a permis également de trouver de pistes de solutions aux multiples problèmes de communication téléphonique que les usagers de téléphonie soulèvent ces derniers temps.


 



Commentaire


Retour en haut