Archive

Centrafrique: Drame au quartier Yassimandji à Bangui

Elle síempare díun couteau tranchant à líaide duquel elle éventre sa rivale qui meurt sur le coup après avoir poussé des cris

 

Flora N. et son amant se trouvent à la brigade criminelle à Bangui en ce moment. Il síagirait díune histoire de jalousie où Gildas, líamant de Flora, aurait reficelé ses liens avec son ancienne colombe avec qui, il a eu un enfant. Ce qui a réveillé la colère de Flora qui a fait usage díun couteau pour poignarder mortellement sa rivale. Líévènement síétait produit dans la nuit du lundi 18 avril 2011 aux environs de 19heures. Selon des témoins de líévènement, tout a commencé quand Flora, avec la permission de son amant, est allée habiter au quartier Boy-Rabe dans le 4ème Arrondissement de Bangui parce que sa mère est très malade et il níy aurait personne pour síoccuper díelle. Cíest ainsi que son amant profitera de son absence pour faire venir Claudia G., son ancienne conquête après quelques jours de réconciliation avec cette dernière.

 


© journaldebangui.com
Le monument des martyrs à Bangui
Malheureusement pour les deux, la santé de la mère de Flora síest dégradée et on lía évacué à líhôpital communautaire de Bangui. Alors, Flora síest rendue chez elle pour prendre quelques affaires et de líargent en cas de besoin. A sa grande surprise, elle trouve une autre femme en train de préparer et tentant de demander des explications à Gildas, celui-ci la menace. Furieuse, elle se dirige à la porte mais une fois encore, elle rencontre sa rivale qui líattaque sans autre forme de procès. Dans son déséquilibre, elle tombe dans le garde-assiette et sa rivale tombe sur elle et líassène de coups de poings jusquíà ce que finalement, dans son désir de se défendre pour se libérer, elle fouille partout dans líespoir de trouver quelques choses au sol, histoire díanéantir son agresseuse. Cíest ainsi quíelle síempare díun couteau tranchant à líaide duquel elle a éventré sa rivale qui meurt sur le coup après avoir poussé des cris. Gildas qui est stupéfait devant les faits, a tenté de prendre ses jambes au cou mais les voisins qui ont intervenu, líont maîtrisé pour enfin faire appel aux forces de líordre. Aux dernières nouvelles, les parents de la défunte se sont rendus sur les lieux, tous armés, pour mettre à plat líhabitation de lí «ex» mari de leur fille. Líaffaire est en coursÖ

 



Commentaire


Retour en haut