Archive

Centrafrique :les déplacés de l’évêché à Kaga-Bandoro contraints de quitter le site

Les déplacés de l’évêché de Kaga-Bandoro ont quitté le site suite à l’attaque des ex-Séléka

 

Les déplacés de l’évêché de Kaga-Bandoro ont quitté le site suite à l’attaque des ex-Séléka. Certains se sont installés aux alentours de la base de la Minusca et d’autres à coté du PAM.

Le retrait des déplacés du site de l’évêché a été confirmé au RJDH par des sources indépendantes qui expliquent cette réaction par la volonté de la population de trouver un minimum de protection « le site de l’évêché s’est vidé suite à des violences de la veille. C’est essentiellement par mesure de sécurité que les gens sont partis car ils supposent qu’à coté de la base de la Minusca et au centre commercial protégé par les forces internationales, ils sont à l’abri des attaques de la Séléka » a confié une source humanitaire jointe à Kaga Bandoro.

 


© Droits réservés
Un humanitaire présent à Bandoro a confié au RJDH que les déplacés de l’évêché, se trouvant aux alentours des bases de la Minusca et du PAM, ont été rejoint par plusieurs autres personnes. La source parle de 17000 personnes reparties sur les deux sites. Ces déplacés n’ont encore reçu aucune aide, selon informations du RJDH.

L’attaque du site des déplacés de l’évêché le 12 octobre dernier par des ex-Séléka a fait une quinzaine de morts et l’incendie de centaines de tentes des déplacés.


Commentaire


Retour en haut