Archive

Centrafrique : le CICR suspend ses activités à Kaga-Bandoro

Un agent du CICR à Kaga Bandoro a été tué dans les violences qui ont suivi, hier líattaque du site des déplacés

 

Un agent du CICR à Kaga Bandoro a été tué dans les violences qui ont suivi, hier líattaque du site des déplacés. Líinformation a été confirmée par Sylvie Spellet, responsable de la communication à la délégation de cette organisation.

Alexis Alexandre Marboua, cíest le nom de líagent du CICR tué dans les violences à Kaga Bandoro. Il est personne de santé, affecté dans la ville pour appuyer líhôpital préfectoral. La délégation du CICR à Bangui ne connait pas encore les circonstances exactes de la mort de cet agent même si elle est formelle sur son décès.

Le CICR a suspendu pour une certaine période ses activités dans la ville, même si un service minimum est maintenu pour apporter secours aux blessés.

Cet acte est condamné par le CICR qui appelle par ailleurs les groupes armés à laisser libre cours aux humanitaires díapporter líassistance aux personnes en situation difficile. Les violences perpétrées par les groupes armés contre les humanitaires à Kaga Bandoro, se sont multipliées depuis le combat de Ndomoté, en septembre dernier. Plusieurs ONG ont dû retirer líessentiel de leur personnel à cause de cette situation.

Líassassinat de líagent de santé du CICR dans la ville de Kaga-Bandoro, intervient quatre mois après celui díun agent de PNRM, une autre ONG opérationnelle dans cette ville du centre de la RCA.

 



Commentaire


Retour en haut