Archive

Centrafrique : les locaux de l’école Zoukombo libérés par le FDPC

L’école du village Zoukombo situé à une centaine de kilomètre de Bouar dans la préfecture de la Nana-Mambéré, a été libérée le 2 octobre dernier par les éléments du FDPC

 

L’école du village Zoukombo situé à une centaine de kilomètre de Bouar dans la préfecture de la Nana-Mambéré, a été libérée le 2 octobre dernier par les éléments du FDPC qui l’occupaient depuis plusieurs mois. Ces rebelles affirment poser cet acte pour donner la chance aux enfants du village de reprendre le chemin de l’école.

Les combattants du FDPC ont occupé, depuis la libération de l’école, un espace libre à la sortie du village Zoukombo. Selon leur chef, l’école a été libérée pour que les enfants puissent reprendre les études.

Benoit Mamahoun, chef du village Zoukombo se réjouit de cet acte qui, selon lui était attendu depuis des semaines « l’occupation de l’école était un handicap pour la reprise des cours. Aujourd’hui, ces hommes armés l’ont libéré et cela me réjouît parce que les enfants vont devoir avoir la chance de reprendre » explique t-il.

 


© Droits réservés
Malgré cette libération, la reprise des classes au niveau de l’école Zoukombo risque d’être bloquée par le manque d’enseignants et de matériels, selon des sources indépendantes interrogées par le RJDH dans la localité.

La libération des locaux de cette école fait suite à l’annonce de la Minusca de faire partir de force les groupes armés qui occupent illégalement les écoles à travers la République Centrafricaine.

L’école Zoukombo est occupée par les membres du FDPC depuis le 20 mai 2016. Elle a été libérée trois semaines après la rentrée officielle. Cet établissement est composée de trois salles de classe et d’un bureau.


Commentaire


Retour en haut