Archive

Centrafrique : le ministre de la sécurité appelle au rassemblement face aux fauteurs de trouble

Jean Serge Bokassa, ministre de la Sécurité a appelé au rassemblement face aux actions de ceux quíil qualifie de fauteurs de trouble

 

Jean Serge Bokassa, ministre de la Sécurité a appelé au rassemblement face aux actions de ceux quíil qualifie de fauteurs de trouble. La déclaration a été faite quelques heures après líannonce de líassassinat ce mardi 4 octobre 2016 au km5 de Marcel Mombéka, commandant de líarmée nationale.

Sans donner des précisions sur les actions que compte organiser le gouvernement face au regain de violences, Jean Serges Bokassa a appelé les Centrafricains à faire un bloc « le gouvernement appelle les Centrafricains à líunité et à la solidarité autour de ses actions pour faire face aux fauteurs de troubles. Le plus bel exemple que nous pouvons donner est celui de líunité et de la solidarité » affirme le ministre qui met en garde les auteurs des violences « ceux qui utilisent la violence doivent comprendre que leurs actes ne resteront pas impunis. Le gouvernement mettra tout en úuvre pour que justice soit faite » prévient le membre du gouvernement.

 


© Droits réservés
Pour Jean Serge Bokassa, les actes de violences sont dirigés contre la paix « les faits de ces derniers jours témoignent à suffisance, la volonté de certains, la volonté criminelle, meurtrière díenfreindre le processus de paix engagée par le chef de líEtat. Céder à ces provocations en donnant libre court à des actes de vengeance personnelle ne saurait arranger la situation. Ne vous livrez pas dans la vengeance aveugle, il faut laisser la place aux forces de sécurité intérieur de faire leur travail», affirme t-il.

Líappel à líunité du ministre de la sécurité publique fait suite à líassassinat díun commandant de líarmée nationale, acte qui a fait monter la tension dans la capitale centrafricaine.

Marcel Mombéka, officier des Faca est tué par des hommes armés du km5, trois mois après la prise en otage de six policiers par un groupe armé opérationnel dans ce secteur.


Commentaire


Retour en haut