Archive

La République centrafricaine assure avoir tourné la page de l'instabilité

Le président de la République centrafricaine (RCA), Faustin Archange Touadéra, a affirmé vendredi que son pays avait "tourné une page sombre de son histoire"

 

Le président de la République centrafricaine (RCA), Faustin Archange Touadéra, a affirmé vendredi que son pays avait "tourné une page sombre de son histoire" avec le retour à l'ordre constitutionnel après trois ans de troubles sanglants.

"Les Centrafricains sont plus que jamais déterminés à rompre définitivement avec le cycle de la violence pour aspirer légitimement à la paix, à la sécurité, à la justice, à la liberté et au développement durable", a déclaré M. Touadéra dans un discours devant l'Assemblée générale des Nations Unies.

Evoquant sa tâche de reconstruction du pays, il a promis que son gouvernement "ne ménagera aucun effort pour mettre en place un mécanisme de lutte implacable contre la corruption et la délinquance financière".

 


© Droits réservés
Reconnaissant que la situation dans son pays "reste encore fragile", le président a rappelé s'être engagé à "conduire une úuvre de transformation politique, économique, sociale et culturelle qui va permettre de conjurer les périls que sont l'insécurité, la désagrégation des institutions publiques, la corruption, la dégradation des conditions de vie et la perte des repères moraux qui minent notre société".

Cette action s'articulera autour de plusieurs grands axes : paix et sécurité, réconciliation nationale, réforme de l'administration, relance économique, justice et droits de l'homme, a-t-il précisé.


Commentaire


Retour en haut