Archive

Centrafrique : Table Ronde sur la rupture des ARV

Relative à la rupture de stocks des produits pharmaceutiques, des personnes vivant avec le VIH en RCA, elle síest déroulée jeudi 14 avril 2011, à Bangui

 

Cette assise a regroupé une délégation díexperts du Fonds Mondial, conduite par Dr Cyrille Dubois, les Réseaux des personnes Vivant avec le VIH en Centrafrique (RECAPEV) ainsi que certaines associations des personnes vivant avec le VIH. Le Chargé de Programme du RECAPEV, Gabriel Maliyéré a révélé que : líétude faite par le GIP Esther auprès des Centres MST, Hôpital du jour et le Complexe Pédiatrique en 2010, a démontré quíil y a une résistance après ces multiples ruptures des médicaments. M. Gabriel Maliyéré a formulé entre autres des recommandations que le Fonds Mondial révise sa position et assure la dotation des médicaments au profit des PVVIH de Centrafrique ; que les PVVIH soient impliquées dans tous les niveaux du programme de Fonds Mondial aux fins de líaugmentation du budget alloué au RECAPEV

 


© journaldebangui.com
Personnes Vivants avec le VIH.
Le représentant du Fonds Mondial, Dr Cyrille Dubois, a déploré que, depuis Genève, le Fonds Mondial a parfois de doute sur la performance de líargent qui est versé au bénéfice de la Centrafrique. Quelque soit la décision finale du Fonds Mondial, le financement des traitements des patients sur financement du Fonds Mondial níest pas remis en cause, a-t-il dit. [i Depuis quelques mois, nous avons reçu des signes positifs des autorités centrafricaines, pour remettre sur les rails toutes les structures possibles », a conclu Cyrille Dubois. Il convient de rappeler que, depuis octobre 2009, le RECAPEV constate la rupture díapprovisionnement, la centrale díachat des médicaments UCM essentiels, seule dispensatrice, ne fournit plus de médicaments ARV.

 



Commentaire


Retour en haut