Archive

Centrafrique : Le RECSA valide le projet de construction díune armurerie dans le pays

Le Centre Régional sur les Armes Légères ( ECSA) a validé le 16 septembre dernier, à líhôtel Ledger Plazza à Bangui, le projet de construction díune armurerie

 

Le Centre Régional sur les Armes Légères ( ECSA) a validé le 16 septembre dernier, à líhôtel Ledger Plazza à Bangui, le projet de construction díune armurerie et dí un dépôt de munitions en Centrafrique. Cette validation fait partie díun plan díaction nationale pour le contrôle et la gestion des armes légères en Centrafrique.

Líarmurerie dont le projet est validé, devrait, selon les responsables de RECSA répondre au standard international notamment le marquage et le dépôt de munitions.

La validation du plan díaction et surtout du projet de la construction de cette armurerie intervient au moment où la République Centrafricaine est toujours sous le coup de líembargo díarmes, embargo décidé par le comité de sanction des Nations-Unies.

 


© AFP
Cet aval, selon Théoneste Mutsindashyaka, Secrétaire exécutif du RECSA permettra díamorcer les autres étapes devant conduire à la mise en place de líarmurerie « après la validation, nous allons venir lancer le plan díaction. Aussi, nous sommes en train de développer un projet bancable pour pouvoir mobiliser les partenaires díadhérer à ce plan et de demander à la RCA de mettre en úuvre cette commission » a-t-il déclaré.

Jean Williro Sacko, Ministre Conseiller Spécial chargé du DDRR à la Présidence de la République, se félicite de cette opération qui marque la volonté à combattre la prolifération des armes en Centrafrique « ce document marque une volonté réelle díaller vers les solutions en ce qui concerne la prolifération des armes légères et le risque que cela comporte pour la population » a-t-il expliqué.

La construction díune armurerie en République Centrafricaine est líune des exigences du protocole de Nairobi. Une armurerie est en construction par UNMAS au Camp Kassaï.


Commentaire


Retour en haut