Archive

Boniface Gona-Bandandélé condamne les violences perpétrées à Kaga-Bandoro

Le Vice-coordonnateur de la Coordination des Organisations de la Société Civile pour la Paix en Centrafrique (COSCIPAC), Boniface Gona-Bandandélé,

 

Le Vice-coordonnateur de la Coordination des Organisations de la Société Civile pour la Paix en Centrafrique (COSCIPAC), Boniface Gona-Bandandélé, a vivement dénoncé et a condamné avec fermeté les actes de violence perpétrés sur la population civile de Kaga-Bandoro par un groupuscule díhommes armés, à líoccasion díun point de presse, lundi 19 septembre 2016, à Bangui.

Líobjectif de ce point de presse est de dénoncer les actes de violences qui perdurent, même après le retour à la légalité, et interpeller par la même occasion les nouvelles autorités du pays et celles de la communauté internationale sur la situation sécuritaire précaire en République Centrafricaine.

 


© Droits réservés
M. Gona-Bandandélé a déploré le fait que les casques bleus de la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA) níont pas été à la hauteur de leur mission visant à assurer la protection des populations civiles face aux groupes armés.

En conséquence, il a lancé un appel pressant à la population pour quíelle garde son calme en vue de préserver la paix, la solidarité et le vivre-ensemble.

Selon un communiqué gouvernemental, un groupe des anti-balaka síest affronté vendredi dernier à un groupe des ex-séléka à Domété, localité située à dix kilomètres au sud de la ville de Kaga-bandoro, faisant des pertes en vie humaine.

Il est à noter que la Coordination des Organisations de la Société Civile pour la Paix en Centrafrique est une ONG nationale au sein de laquelle úuvrent plus díune centaine díorganisation de la société civile. Elle síest fixée comme ambition le vivre-ensemble et la paix.


Commentaire


Retour en haut